La solitude de ma mère.

Ma mère est décédée à l’âge de 96 ans. Dans une institution.

Elle priait pour que Dieu vienne la chercher. Elle était très lucide, mais le corps l’était moins. Outre sa hanche qui ne la soutenait plus, elle nécessitait une attention constante comme pour manger. Elle souffrait de solitude. Elle qui avait été active toute sa vie, entourée par la famille et ses amis, elle participait à plein d’activités communautaires. Elle a été autonome très longtemps et vivait dans une résidence privée.

 Je me souviens, elle avait 85 ans, et m’avait confié qu’elle souffrait de solitude, qu’elle souhaitait que Dieu vienne la chercher. Ses amies étaient décédées. On ne pouvait imaginer combien chaque décès lui avait causé un immense chagrin. Un deuil foudroyant. De telle sorte qu’elle se retrouvait seule. Les journées à végéter dans sa chambre lui paraissaient atrocement longues. Sa vue ayant faibli, la lecture et la télévision, ses dernières amies, lui avaient faussé compagnie. Lire la suite

« La vieille province », un regard sur la vieillesse.

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt  dans Huffpost la série de reportages « La Vieille Province » signés par Émelie Clavel et réalisés par une équipe. Une belle fleur à Huffpost. « Non, nous ne sommes pas prêts » pour répondre à la question posée.  Pour toutes les raisons et les statistiques qui y sont mentionnées et beaucoup d’autres. En souhaitant que Huffpost continue sur la même voie.  (http://quebec.huffingtonpost.ca/)

La vieillesse est une nouvelle génération qu’il nous reste à découvrir. Parce que nous vivons des années supplémentaires qui n’ont pas été vécues par nos ancêtres. Lire la suite

Un autre sondage : vieillir seul !

AIMONS-NOUS JUSQU’AU BOUT, voilà le thème de la campagne de Les Petits Frères pour sensibiliser le grand public au phénomène de la solitude et de l’isolement des aînés et l’encourager à poser des gestes concrets. Déjà, plus d’un millier de  petits frères bénévoles ont adopté, pour toujours, de vieux solitaires. Lire la suite

La solitude des vieux

Les titres des médias concernant le vieux et la vieillesse mentionnent le plus souvent le mot CHSLD. On y traite des conditions minimalistes et les mauvais traitements à l’égard des ainés en manque d’autonomie dans plusieurs établissements. Je ne connais aucun vieux qui aspire à s’y retrouver dans son futur.

Il y aussi cette multitude de vieux autonomes ou semi-autonomes qui ont aussi besoin de soins ou d’attentions pour améliorer leur qualité de vie. Ils sont de plus en plus nombreux à la lumière de la nouvelle longévité de la vie. De nombreux organismes vouent leurs activités à rendre les vieux jours plus agréables en contraignant l’isolement. Lire la suite