« La vieille province », un regard sur la vieillesse.

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt  dans Huffpost la série de reportages « La Vieille Province » signés par Émelie Clavel et réalisés par une équipe. Une belle fleur à Huffpost. « Non, nous ne sommes pas prêts » pour répondre à la question posée.  Pour toutes les raisons et les statistiques qui y sont mentionnées et beaucoup d’autres. En souhaitant que Huffpost continue sur la même voie.  (http://quebec.huffingtonpost.ca/)

La vieillesse est une nouvelle génération qu’il nous reste à découvrir. Parce que nous vivons des années supplémentaires qui n’ont pas été vécues par nos ancêtres.

Nous les inventons au fur et à mesure. Les statistiques ouvrent une fenêtre, mais il faudra ouvrir, toute grande, la porte que seul le nouveau vécu réussira à faire. Encore faudra-t-il que le nouveau vécu ait bonne presse !

 

Le problème de la vieillesse actuelle est une mauvaise perception qui l’affuble. On ne rêve pas devenir vieux. Une grande partie des vieux n’accepte pas la vieillesse et s’autoproclame de la jeunesse éternelle.

Toute une industrie table sur le rajeunissement et la disparition des rides.  Il suffit de leur dire qu’ils sont jeunes pour faire plaisir. Alors qu’ils sont bel et bien vieux.

Il y a aussi et surtout beaucoup de réussites de retraites et des vieillesses dont les témoignages peuvent être prolifiques. Ils sont nombreux les vieux qui sont lucides, actifs, audacieux et en santé.

Plusieurs milliers, grâce à des retraites dorées, se paient des résidences luxueuses et des voyages de rêve pendant que les autres ne réussissent pas à se payer un repas au restaurant. Ceux-là rêvent aussi et trouvent la longévité très longue.

L’isolement est sûrement un des problèmes majeurs qui assaillent les vieux, tout comme la solitude.  Il suffit de lire mon plus récent texte sous le titre de Vivre Seul.

La maltraitance et l’intimidation, non seulement en CHSLD, mais aussi en domicile, sont une plaie qui existe malheureusement.

L’âgisme, l’exclusion, l’anxiété et la dépression s’ajoutent au palmarès et contribuent à une santé malsaine.

La reconnaissance des travailleurs âgés ! L’âgisme est bel et bien présent dans certains milieux du travail. Parfois sournois, parfois déclaré. L’expérience est souvent victimes de préjugés.

La génération qui précède la cohorte des baby-boomers n’est pas tellement familière avec la nouvelle technologie. Ces vieux ont vieilli après l’arrivée des téléphones intelligents et même de l’internet. Ils seront déphasés dans cinq ans si on ne leur donne pas les moyens d’une accessibilité importante à cette technologie aujourd’hui même.  Je suis de cette génération.

Voilà quelques thèmes que j’ai traités dans ma centaine de textes publiés dans les colonnes de Huffington Post depuis de nombreuses années et dans ce blogue..

Voilà une variété de sujets qui peuvent nourrir l’équipe de Huffpost dans la lancée de la Vieille Province. Si évidemment la rédaction choisit de poursuivre dans cette veine. Il y a si peu de dossiers publiés concernant la vieillesse comme si c’était un sujet folklorique.  Il s’agit pourtant d’un sujet brulant d’actualité.

Je parle pour ma paroisse évidemment.  Je souhaite que Huffpost poursuive sa trajectoire  sur la Vieille Province.

 

 

CLIQUEZ ICI pour retourner à l'ACCUEIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *