La bombe mortelle des délinquants.

Quatre mortalités de vieux de 70 ans et plus dans une même résidence à Lavaltrie. Huit personnes âgées ont attrapé le virus COVID 19 dans une même résidence à Sherbrooke et ce n’est pas terminé. Il semble qu’on suspecte d’autres cas.

 La Santé publique a exhorté les citoyens de ne pas visiter les vieux parents dans les résidences, car ils sont les plus vulnérables de la société. L’autorité a même demandé aux vieux de ne pas quitter la résidence, pour visiter même les petits enfants. Les risques sont énormes dans les résidences et les CHSLD. Ce sont des bombes en puissance comme on le voit.

L’enfant prodigue qui revient avec le virus.

À Sherbrooke, se foutant des règlements, le fils d’une résidente revenait d’un voyage, et ignorait qu’il était porteur du virus. Il le transmit à sa mère, qui le transmit à son tour à sa voisine et ainsi de suite. Pour un total de 8 résidents plus le voyageur. Un beau cadeau !

41% de la population sont des délinquants

Diable, il ne faut pas chercher midi à quatorze heures. Les délinquants sont le problème. Selon le sondage de Léger et Léger, ils sont 41% à ne pas se préoccuper des directives de Santé publique. Près de la moitié de la population en fait fi, met à risque la santé et la mort des autres. Ceux-là mêmes qui se croient invincibles. Ceux-là qui se rassemblent pour un « party », pour pratiquer un sport comme le soccer dans un parc.

Un caméraman de la télé a filmé pendant un certain temps des images de l’entrée principale de la grande résidence de Lavaltrie. On y a observé un va-et-vient incessant. N’importe qui y entrait, y compris un virus. Résultats : 4 morts.

« C’est bon pour le moral »

La Santé publique demande aux vieux citoyens de rester dans la maison et de ne pas en sortir même pour faire des emplettes.  Il faut demander à un plus jeune de le faire. Ou se faire livrer l’épicerie. Se sédentariser n’est qu’un effort pour se tenir loin du Coronavirus. Pourtant, on voit toujours des vieux, qui jouent à la roulette russe.

« C’est bon pour le moral », disent-ils pour se disculper. Les délinquants ont toujours mille raisons pour ne pas obéir et mille raisons pour affronter l’autorité.

Les « snowbirds ».

Les vacanciers du Sud qu’on appelle les « snowbirds » ont quitté subrepticement leurs implantations sous le soleil. À la suite d’un avertissement de leurs compagnies d’assurance, de la fermeture des frontières et du risque de devoir se faire soigner aux États-Unis pour le coronavirus, la cohorte des snowbirds s’est mise en branle pour le retour.

Ils doivent cependant se soumettre à une « quarantaine » volontaire de 14 jours à leur arrivée.  Encore là, il y a les délinquants qui se foutent de ce confinement volontaire. On raconte qu’en route plusieurs s’arrêtaient et se rassemblaient chaque soir dans une halte routière pour festoyer. On ne comprend pas ou on est des imbéciles. Que font-ils une fois rendus au pays ? Et dire qu’il y en de 70 ans et plus parmi ces vacanciers du Sud.

Ne pas jouer avec le feu.

Comme j’affiche 78 ans et ma conjointe 74 ans, nous avons choisi de ne pas jouer avec le feu. Nous suivons religieusement les directives gouvernementales à propos du Coronavirus. Nous voilà confinés à demeure pour plusieurs semaines et peut-être plusieurs mois. Aucune personne n’est admise dans notre foyer. Même la famille, à notre grand désarroi. Heureusement notre épicier livre notre commande, sans frais pour les 70 ans et plus, de même que notre pharmacien. De jeunes amis se sont offerts à faire les courses supplémentaires. Même notre médecin de famille a accepté de nous « ausculter » ou plutôt consulter par téléphone.

Il est possible de sortir faire une marche d’air frais en allant à la poste.  Il est possible de faire un tour d’auto pour se changer les idées et sans en descendre.

Nous défions le virus de nous prendre en défaut.

Des mesures contraignantes pour les délinquants.

Il importe que le gouvernement cesse de croire en la bonne volonté de la population. 41% de cette population ne se préoccupe pas de l’autorité et des mesures à prendre selon un sondage. Par respect pour ceux qui obéissent aux règles, je conjure les autorités à prendre des actions plus radicales à l’intention des délinquants. Vite les mesures d’urgence.

 

 

 

 

CLIQUEZ ICI pour retourner à l'ACCUEIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *