EN BREF (voyage) :

LES HANDICAPÉS EN CROISIÈRE.
Nous sommes toujours surpris de voir autant de handicapés lors de nos multiples croisières. Comme quoi, les voyages ne sont pas que l’apanage des gens en forme. Surtout en croisière !  Il est facile d’accéder à tous les navires en fauteuils roulants, car  ils sont adaptés à cette clientèle. Les marchettes y compris. Je pense aussi à cet homme à demi paralysé à cause d’un AVC et cette autre victime de sclérose en plaques. Évidemment, toutes les excursions ne sont pas disponibles, mais la plupart le sont moyennant un accompagnateur. Certains segments des excursions ne sont peut-être pas accessibles tels les escaliers. Il est donc possible de profiter des joies et des découvertes des voyages pour les gens à mobilités réduites. Ma femme et moi sommes limités par la marche intensive. Grâce à nos cannes, nous suivons les groupes allégrement en évitant  de monter les marches exigeantes. Malgré nos âges avancés, nous souhaitons jouir de cette activité enrichissante encore longtemps.

LES NAVETTES DE L’AÉROPORT DE MONTRÉAL.
Pourquoi la porte d’embarquement à l’aéroport est-elle toujours la dernière au bout du couloir ? Des kilomètres d’une longue marche, du moins nous semble-t-il, avec nos cannes. Heureusement, il y a ces navettes qui s’arrêtent devant nos cheveux blancs pour nous conduire à bon port sans effort. Sinon ce serait pénible. Bravo et merci Montréal, car nous n’avons jamais trouvé ce service dans plusieurs autres aéroports où les longues marches sont astreignantes.

LES CELLULAIRES EN VOYAGE.
La dépendance des cellulaires fait l’objet de bien des commentaires et études. Ces dépendants, qui voyagent, passent à côté de panoramas exceptionnels parce qu’ils ont la tête penchée en avant pour pianoter sans arrêt sur le clavier du cellulaire. Parfois, ils lèvent la tête, prennent une dizaine de photos, regardent leurs photos et font un montage et se remettent à pianoter sur le clavier. Pourquoi dépenser des milliers de dollars à voyager si on baisse les yeux devant des sites millénaires ou des jungles peuplés d’animaux ? J’aime voyager et en jouir. Quand je quitte la maison, je tourne la page jusqu’au retour.

 

CLIQUEZ ICI pour retourner à l'ACCUEIL.

Une réflexion au sujet de « EN BREF (voyage) : »

  1. Bonjour Claude
    Merci de m’écrire ton livre que je me promets de lire bientòt.
    ton article ici m’interpelle, j’ai travaillé les 2 derniers étés à bord du bateau de croisière Montréal Les Iles de la Madeleine. Les gens qui voyagent à bord du Vacancier aiment vivre des beaux moments malgré leur conditon de vie et de leur àge. Ils apprécient beaucoup les services offerts et les fameuses excursions dans ce beau coin de pays et ses habitants. Un milieu super chaleureux. CTMA et le personnel àu Terminal de croisière aux Iles font de l’excellent travail, ils accompagnent les personnes pour les déplacements avec l’ascenceur, accompagner au terminal, donner des infos pour accessibilité des moyens de transport pour tous les personnes. Les gens apprécient toutes les petites attentions et reviennent souvent aux Iles parce qu’ils apprécient ces petits gestes d’attention. Une voyage d’une semaine permet de vivre des moments d’émotion pour les voyageurs qui ont besoin de s’amuser malgré leur
    condition de vie. Cela est beau à voir. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *