EN BREF. La laïcité. Pourquoi devenir enseignants ?

On n’a jamais su et on ne le saura jamais.  Combien y a-t-il d’enseignantes musulmanes au Québec qui portent le voile ?  Quand le gouvernement a voulu le savoir, des holà surgirent. De telle sorte qu’on ignore s’il y en a 50, 100, 200 ou 500.  Si elles sont peu nombreuses, pourquoi tout ce débat comme s’il en a 500. S’il y en a 500, pourquoi autant de musulmanes voilées choisissent-elles l’enseignement comme carrière ? Quantité de réponses peuvent s’imposer. Comme ! Si elles sont 50, rien à redire. Si elles sont 500,  le pourquoi s’impose. Où veut-on en venir ? Combien seront elles dans trois ou cinq ans ? Veut-on banaliser le voile envers la prochaine génération ? Une théorie de complot qui peut s’immiscer ? Y a-t-il une réponse à cette question.

Évidemment, tant et aussi longtemps qu’on gardera le silence sur le nombre de ces enseignantes, tant et aussi longtemps toutes les théories sur l’importance et le pourquoi de la crise s’équivaudront.  Malheureusement.

 

CLIQUEZ ICI pour retourner à l'ACCUEIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *