EN BREF. La laïcité. Et les enfants là-dedans !

Le débat sur la laïcité met en vedette deux clans. D’une part, celui qui se préoccupe du sort de quelques enseignantes musulmanes voilées; celui qui ignore le prosélytisme de la situation et qui nie haut et fort que les enfants soient vulnérables à la vue de cet uniforme ostentatoire.  Même Gérard Bouchard demande des preuves de cette vulnérabilité.

Et l’autre clan qui y voit une atteinte évidente à la vulnérabilité  des enfants; que l’élève qui voit une musulmane voilée à longueur de journée ne peut que provoquer un questionnement et une banalisation de ce vêtement religieux et ostentatoire.

Il suffit d’avoir de nombreuses années à son crédit pour savoir et observer comment tout uniforme qui suscite  le respect provoque chez l’enfant un désir de mimétisme.  Combien d’enfants ne rêvent-ils pas  de devenir un pompier, un policier, un médecin, un  facteur à la vue d’un costume.

En 1950, il y avait 50,000 religieux avec soutane et barrette;  et les religieuses avec robe-tunique noire, coiffe, capine avec cornette et voile.

Ils étaient nombreux qui rêvaient de porter l’uniforme austère catholique qui appartenait au patrimoine religieux.

Les candidates et candidats étaient nombreux à cette époque. Oui, les costumes et uniformes ont un attrait évident. Oui, le voile a un ascendant religieux. Le mimétisme des jeunes les rend vulnérables.

 

 

CLIQUEZ ICI pour retourner à l'ACCUEIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *