20 ARTICLES SONT DÉJÀ EN LIGNE CI-DESSOUS. Invitation est faite de les lire tous. Une variété de sujets !

VOUS POUVEZ VOUS JOINDRE À MOI ET ÉCRIRE VOS PROPRES TEXTES ET ÉMETTRE VOS OPINIONS !  LES VIEUX DOIVENT CESSER DE SE TAIRE.

Contrairement à l’image populaire, nous ne sommes pas des radoteux et passéistes. Notre passé, c’est un demi-siècle de savoir qu’il faut transmettre. C’est notre mission de transmettre les grandes valeurs nobles, notre Histoire, nos héros. Alors ce blogue est notre tribune. On peut aussi y commenter l’actualité avec des yeux de vieux pleins de sagesse. Il ne faut surtout pas renier tout ce savoir que la vie nous a apporté. Surtout ce recul et ces yeux de la mémoire. Bienvenue à écrire et à lire les textes de ce blogue.

CLIQUEZ ICI pour retourner à l'ACCUEIL.

5 réflexions au sujet de « 20 ARTICLES SONT DÉJÀ EN LIGNE CI-DESSOUS. Invitation est faite de les lire tous. Une variété de sujets ! »

  1. Grâce,au journal de ce matin ,j,ai pu lire vos articles.Monique Laurin nous avais donner les coordonnés ,mais je les avait mal écris ,j,ai pris connaissances de vos textes,et je me suis retrouvée dans ça .Merci pour les fous rires,c,est à suivre.Lise Cloutier une tricoteuse,

  2. Quelle merveilleuse idée vous avez là Claude Bérubé!

    Je vous souhaite tout le succès possible avec ce projet pour nous, les aînés (es). Votre publicité dans le journal amènera sûrement les passionnés des mots à partager leurs idées et leurs expériences de vie. L’écriture, en ce qui me concerne, est une passion (comme la lecture); j’adore les mots et les couleurs qu’ils permettent à l’auteur d’étendre sur une page…

    Merci pour votre initiative et au plaisir de vous lire…

  3. Je suis très content que les aînés actifs locaux puissent avoir un blog de discussion. Merci M.Bérubé

  4. C’est merveilleux M. Bérubé! Je souhaite longue vie à ce blog et surtout, j’espère que les plus jeunes générations viendront y puiser des connaissances. Vous avez plus que raison de vouloir partager vos expériences et de le faire sur le web démontre une réelle volonté de créer des liens avec ceux qui gagneraient le plus à écouter « les vieux »… ou pour emprunter l’expression de mon père: « les anciens jeunes hommes et anciennes jeunes femmes »!!
    Voici une belle façon d’enregistrer l’histoire orale et personnelle de chacun. Si d’autres jeunes curieux viennent visiter ces pages, partagez et encouragez vos parents ou grands-parents à se familiariser avec ce média de discussion.
    Au plaisir de vous lire!

  5. J’ai adoré votre interprétation, moi j’ai 57 ans et je me sens comme ca parfois vis à vis les jeunes même mes enfants. Intéressant de vous avoir découvert, savoir que si je me trompe pas un ancien journaliste, moi j’écris souvent surtout sur facebook, des petits monologues, ou opinions, pas facile de se faire acceptée, et c’est pas de notre faute si on veillit, puisque c’est la vie, on a eu des rêves, et on en a encore. J’ai accompli plusieurs métiers et je suis bonne en français car je n’ai jamais cessé d’apprendre et avec plaisir. J’aimerais bien pouvoir laisser souvent mes opinions ou échanger avec vous et d’autres et discuter de ce qui nous tient à coeur et oui on se fait caser, c’est déplaisant, on se fait plus traité de fous que de vieux je trouve. Nos expériences sont valides et l’histoire c’est nous et nos arrières, pas l’histoire de Jacques Cartier. Il y a 6 ans environ j’ai vu Gaspésie pour la premiere fois. Tout à coup, je me suis dis, qui est ce Jacques Cartier à part d’avoir voyager, était-il un créateur d’enfants un peu partout, a -t-il déjà payé une pension alimentaire, pourquoi on en a parle tant, j’aimerais bien qu’on parle au présent qu’on s’adresse aux vivants.
    merci de m’avoir lu et oui je suis prête à faire une émission si il le faut pour agrandir notre cercle, on est là. La seule émission plaisante dans le jour est celle Pour le plaisir, au moins on peut rire et c’est smooth. 🙂 à bientot, je garde vos coordonnés. (très intéressant comme débat).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *