Le métissage : l’étincelle d’une nouvelle nation.

Dans le passé, les Irlandais, les Écossais, les Italiens, les Portugais, les Allemands, les Suisses, les Polonais, les Hongrois, les Vietnamiens et tellement d’autres se sont intégrés et métissés avec bonheur aux Québécois. Tout leur folklore, leur alimentation, leur langue, leur musique ont infiltré alors la mosaïque dominante.  La culture des Québécois francophones « dits de souche » a beaucoup changé sous l’influence de cette immigration multiple au cours du siècle passé. Ce qu’on appelle le métissage ou l’interculturalisme.

 

Le futur du Québec ne passera donc peut-être pas par la clôture du territoire dont nous rêvons qui risque de renfermer une multitude de ghettos. Nous devrons oublier la nation telle que nous la connaissons. Il nous faut séduire les nouveaux immigrants à joindre la nation dominante française qui en retour subira leurs influences. Pour ce faire, ils doivent être accueillis avec empathie.

Lire la suite

Un vieux qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.

On raconte qu’un vieux qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. Dire que ma bibliothèque est bien garnie depuis 78 ans, ce n’est pas une idée de l’esprit. Les bouquins, qui ornent les tablettes, racontent mes expériences, les valeurs qui m’ont animé, mes joies, mes peines, mes échecs, mes réussites, mes amours, mes amitiés, mes ambitions, mes rêves, ma spiritualité et toutes les substances qui ont édifié l’être que je suis aujourd’hui. Je me suis demandé à quoi et à qui aurait servi cette multitude d’œuvres si je partais demain sans les avoir léguées. Sans avoir transmis toute cette sagesse acquise durant tant d’années.

Voilà pourquoi j’écris ce blogue depuis décembre 2012 !  Ce qui signifie que j’ai rédigé plus de 200 textes sur plusieurs sujets. Tout un bail ! Un travail constant qui réclame une certaine discipline ! Un texte par semaine au moins, parfois deux.

Lire la suite