EN BREF. Minorité vs majorité

En Ontario, les 549,000 Ontariens de langue française maternelle se sont révoltés bruyamment récemment quand le nouveau gouvernement de la province de l’Ontario a éliminé certains services français ainsi que le projet presque abouti d’une université francophone sur son territoire. Les rangs de cette minorité française se sont resserrés.

Le gouvernement fédéral a promis d’apporter une contribution financière pour soutenir cette minorité à la défense d’une des deux langues officielles du pays. Outre ce demi-million d’Ontariens, selon Statistiques Canada, on y compte près d’un million de « parlants » français ».

Au Canada. Il y a deux langues officielles. L’une est Anglaise et majoritaire et l’autre Française et minoritaire. La minorité française du Canada constitue le foyer de la Lire la suite

EN BREF. Je n’irai pas à Montréal.

Je demeure près de Drummondville et je n’ai plus l’intention d’aller à Montréal cet été et plus tard aussi. Pourtant, il y a tant à y voir.  Que ce soit d’aller s’y promener lors des Francofolies, du Festival de jazz de Montréal, du Festival Juste pour rire et voir les multiples spectacles de calibre international, le Cirque du Soleil,  et la grande revue Mama Mia. Je n’oublie pas les concerts de l’OSM et de l’orchestre métropolitain.  Le vieux Montréal ! Et les musées sont en pleine effervescence. Que dire du Jardin botanique et des nombreux restaurants de haute classe  

Et pourtant, je maintiens ma décision. Montréal est en pleine construction et réparation. Les ponts sont presque tous obstrués. Les cônes orange sont partout sur l’île. Maintes rues sont fermées et les détours les harnachent.

Je ne connais pas assez Montréal pour m’y retrouver. Où vais-je me stationner ? On y réduit sans cesse les espaces de stationnement. Il suffit d’écouter les nouvelles chaque jour pour me convaincre. On ne quitte pas sa région, sise à environ une heure, pour les transports en commun dont je ne connais rien des allées et venues. Bravo pour les gens de Montréal qui y sont à l’aise. Mais la visite, les touristes des régions ne s’y sentent pas bien accueillis.

Pourtant chaque année, malgré mon âge avancé, je visite les grandes villes en touriste avec moins d’appréhension. Pourtant, il y a tant à voir dans ma métropole.